Fleur de Coquelicot (Poppy) à la Boutonnière
Fleur de Coquelicot (Poppy) à la Boutonnière

Je profite des premiers hommes croisés ce jour dans la rue avec une fleur de coquelicot à la boutonnière pour vous parler de la tradition « Poppy Appeal » littéralement l’appel du coquelicot qui se passe chaque année en Angleterre dès la fin octobre jusqu’au 11 novembre, jour de l’Armistice.

L’année dernière à la même époque j’étais surprise de voir autant de personnes dans la rue, majoritairement des hommes, porter fièrement cette fleur sur leur costume. C’est un élément mode qui, je trouve, renforce leur côté gentlemen British. L’image d’Épinal que nous avons tous des anglais (avant de rentrer dans un pub). Mais le Poppy Appeal n’est pas que fashion, il s’agit en fait d’un appel aux dons lancés chaque année par la « Royal British Legion » en soutien aux familles des soldats morts ou blessés au combat.

Chaque année, et ce depuis la fin de la Première Guerre mondiale, des coquelicots (poppies) en papier sont vendus aux passants par des bénévoles en échange d’une donation.

Vente des fleurs de coquelicot dans la rue
Vente des fleurs de coquelicot dans la rue

Apparemment les hommes doivent porter la fleur sur le côté gauche de leur poitrine et les femmes à droite. Ce serait la même chose pour les broches et les badges !

Bref, cet appel aux dons marche très très bien ici. Les hommes et les femmes politiques de tout bord, les personnalités, la famille royale… tout le monde s’affiche volontiers avec un poppy à la boutonnière.

Kate et Williams avec la fleur de Coquelicot
Kate et Williams avec la fleur de Coquelicot
Famille Royale avec la fleur de Coquelicot
Famille Royale avec la fleur de Coquelicot

Pour rappel, au Royaume-Uni le 11 novembre n’est pas un jour férié… ça nous ferait presque culpabiliser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pratico-Pratique

Vous êtes tombé malade en Angleterre ? Pas de panique, voici ce que vous pouvez faire :

Avant toute chose, si c’est une urgence, appelez directement le 999. On va vous demander « Fire, Police, Ambulance » et dites « Ambulance ». Ensuite essayez de décrire calmement et précisément ce qui se passe. Si vous ne pouvez pas le dire en anglais, passez le téléphone à une personne proche de vous.

Si vous avez pris froid, chopé une angine ou si vous souffrez de quelconques problèmes de santé et vous souhaitez avoir un avis médical en Angleterre :

  • Option 1 : rendez-vous dans un centre médical « urgent treatments centres » pour voir un médecin généraliste – demandez l’adresse à votre école ou votre famille. Ces centres sont parfois encore appelés « walk-in centres ». Vous n’avez pas besoin d’être enregistré pour y aller et la consultation est gratuite.
  • Option 2 : allez en pharmacie. Les pharmaciens sont de bons conseils pour vous recommander des médicaments et vous prévenir des mauvaises associations. Si vous savez quel médicament prendre en France, dites-leur et ils chercheront un équivalent avec la même composition.

Plus d’informations sur l’accès aux soins des visiteurs étrangers en Angleterre ici.

Quid du Brexit sur les soins de santé ?

Pendant la période de transition (jusqu’au 31 décembre 2020), il n’y a aucun changement. Vous êtes encore pris en charge et les cartes européennes d’assurance maladie (CEAM) continuent d’être valables au moins jusqu’en 2021.

Load More

© Copyright 2018-2020. English Language Immersion, spécialiste du séjour linguistique en immersion au Royaume-Uni.
Agence immatriculée au RCS de Toulon - 821 397 023. Formerly registered in England No. 99338 49280. Tous droits réservés.

Lisez notre politique de confidentialité