Fancy a cuppa - Mon Expérience Voyage en Angleterre
Fancy a cuppa - Mon Expérience Voyage en Angleterre

Fancy a cuppa’? ou comment comprendre la culture britannique avec une expression courante. 

A l’occassion du rendez-vous #HistoiresExpatriées sur le thème « un mot, une expression » j’ai choisi de m’arrêter sur l’incontournable « Fancy a cuppa’ ? » qui pour moi reflète parfaitement la culture britannique et je vous explique pourquoi.

Je pense que vous avez dû remarquer mon intérêt pour la linguistique ces derniers temps, que ce soit pour le blog de mon agence de séjour linguistique ou ici, je prends beaucoup de plaisir à écrire sur le sujet. On retrouve entre autres :

Pour cet article, je ne vais encore préparer une liste de mots, je vais juste expliquer pourquoi l’expression que j’ai retenue me plait. Avant de commencer, fancy a cuppa’ ?

– Cuppa’?
– Entendez, cup of.
– Cup of what?
– Cup of tea, of course!

Dans cette expression, le mot-clé de la phrase n’est même pas cité et pourtant tout le monde comprend. Le thé est bien plus qu’une simple boisson : c’est véritablement une institution, une manière de vivre. Que l’on soit au travail, chez des amis ou simplement à la maison, si tant est qu’un Britannique soit de la partie, il arrive toujours le moment où on nous pose la fameuse question : « Fancy a cuppa’? » (Voudriez-vous une tasse de thé ?)

La cérémonie du thé au travail

Au travail, on a droit au « mid-morning cuppa », le thé de la matinée. C’est le moment idéal pour discuter et apprendre à connaître ses collègues. Un dévoué pose la question « Fancy a cuppa’ ? » et le défilé des réponses commence, « Oh, I’d love one ! » (oui, j’adorerais) ou « White with one » (avec du lait et un sucre) ou encore « Builders, for me » (un thé super fort pour moi). Et oui, il y a 10 000 manières de boire du thé au Royaume-Uni !

D’ailleurs, le « mid-morning cuppa » est toujours accompagné de biscuits secs comme les Custard Creams, Bourbons, Digestives. Je mets des photos, je ne suis pas sûre que ça parle à tout le monde !

Le thé, mon précieux

J’ai une anecdote rigolote à ce sujet. Lorsque je travaillais encore à l’école de langue, une nuit, un homme est entré par effraction pour dormir au chaud. Très tôt le lendemain matin, il s’est fait surprendre par la femme de ménage. Il est parti en courant par la porte de derrière, a fait demi-tour, a chopé l’énorme boîte PG tips, quasi complète et est reparti en courant !

Sherlock, je crois que nous avons affaire à un Britannique !

Le pouvoir magique du thé

Le saviez-vous ? Les Britanniques tendent généralement à croire que ce breuvage possède des qualités magiques, capables de résoudre n’importe quel problème. Peu importe la gravité de la situation : tant qu’on a une tasse de thé à la main, on est paré ! Il n’est pas rare des les entendre dire « A cup of tea makes everything better » (une tasse de thé et tout s’améliore) ou encore « Where there’s tea there’s hope » (Tant qu’il y a du thé, il y a de l’espoir) tout en sirotant leur cuppa (tasse de thé) !

Par contre si un Britannique vous demande “What’s for tea » (qu’est-ce qu’il y a pour le thé ?) entendez-vous plutôt « what’s for dinner? » (qu’est-ce qu’il y a pour le diner ?).  Ce n’est pas parce qu’on ajoute le mot « thé » dans la phrase, que c’est évident.

C’est ça, la culture britannique, il faut apprendre à la décrypter pour la comprendre !

Fancy a cuppa - Mon Expérience Voyage en Angleterre

#HistoiresExpatriées c’est le rendez-vous des blogueurs expatriés initié par Lucie d’occhiodilucie expatriée en Italie. Ce mois-ci c’est Patrick Faust, expatrié en Slovénie qui a choisi le thème « un mot, une expression ». Allez voir son article et découvrez les articles des autres participants expatriés !

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visa et formalités administratives

A partir de janvier 2021 de nouvelles règles s’imposent :

  • Si vous êtes membre de l’UE, aucun visa n’est nécessaire pour un séjour inférieur à 6 mois. Au-délà vous devrez faire une demande de visa. Plus d’infos ici.
  • Pour tous les autres, il faut se munir d’un visa appelé « short-term study visa« , sauf quelques exceptions.

Pour vérifier si vous avez besoin d’un visa, veuillez sélectionner votre pays sur cette page et préciser la durée du séjour. Le site vous indiquera directement le type de visa que vous devrez posséder pour entrer au Royaume-Uni. Nous sommes à vos côtés si vous avez besoin d’aide à ce stade.

Le prix est de

  • £97 pour un visa valable 6 mois (110 €)
  • £186 pour un visa valable 11 mois (210 €).

Pour l’obtenir il faut vous inscrire dans une école avec un minimum de 15h d’anglais par semaine et payer la totalité des frais. L’école vous fournira alors une lettre pour prouver que vous êtes bien inscrit dans une formation au Royaume-Uni.

Dès acception, il faudra alors réserver votre vol et organiser votre arrivée.
En cas de refus, deux solutions :
– Soit vous demandez à décaler les dates pour déposer une nouvelle demande de visa (sans frais).
– Soit vous souhaitez annuler votre séjour linguistique. Dans ce cas, et sur présentation de votre refus, l’école vous rembourse la totalité mais garde des frais de dossier pour le temps passé (environ £200, variable selon les écoles).

Load More

© Copyright 2018-2020. English Language Immersion, spécialiste du séjour linguistique en immersion au Royaume-Uni.
Agence immatriculée au RCS de Toulon - 821 397 023. Formerly registered in England No. 99338 49280. Tous droits réservés.

Lisez notre politique de confidentialité